THE TIME YOU ENJOY WASTING IS NOT WASTED TIME
"Bertrand Russel"

mardi 23 septembre 2008

Les entendez-vous?

Voilà, est déjà revenu ce temps de l'année.
Le chalet est maintenant fermé, le quai remonté, canot, kayak et autres accessoires à nos plaisirs d'été sont remisés pour l'hiver. Adieu petite cambuse, puisses-tu supporter encore une fois ces mois sous le poids de la neige et survivre au gel qui te transpercera les murs.

Puis c'est maintenant le tour des plate-bandes de la maison. Taillés à ras du sol les fougères géantes, les hémérocales, les hostas et autres plantes qui ont offert leur pétales aux doux rayons chauds du soleil d'été... ah non, ça va pas là... je recommence cette phrase... qui se sont fait noyer le pistil et écraser le feuillage sous l'abondance des pluies, averses et orages de la belle (?) saison.

Reste à nettoyer les boîtes à fleurs, l'ensemble de patio, la balançoire. Rentrer le bain d'oiseaux.
Et justement, parlant d'oiseaux, toutes ces tâches se font au son de ses courageuses bernaches, criant comme des folles, s'encourageant les unes les autres à ne pas se laisser aller à la fatigue car le voyage sera long. Et en effet, c'est sans relâche que je les entends, jour comme nuit, traversant le ciel motivées par une urgence mystérieuse.

Pour des "têtes d'oiseau", c'est quand même fascinant de voir toute la détermination et le courage dont elles peuvent faire preuve.

Allez, nous nous reverrons au printemps, les filles. Quand je serai à quatre pattes en train de préparer mes plate-bandes pour la belle (espérons-le) saison!!

video

Extrait du plus beau film que j'ai vu : Le Peuple Migrateur

Tiens, ça me donne envie de le revoir...

vendredi 19 septembre 2008

Et c'est parti!

Oui, le massacre est commencé. Un carnage à grands coups de pigments. De la chair étalée sur l'autel de mon chevalet. Wooouuu, ça va être laid!

Je me démène actuellement avec des pigments à l'acrylique afin d'épargner à mes pauvres petits poumons éprouvés le fait de respirer des solvants, et franchement, la peinture à l'eau c'est pas évident. Ah mais alors là pas du tout. Mais à force de m'acharner sur vos faces consentantes je finirai bien par trouver les bonnes techniques.
Mais qui, qui a dit que la peinture la l'huile c'est bien difficile?
Probablement le même qui dit que l'argent ne fait pas le bonheur... ou que la modération à bien meilleur goût... ou que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt...

Un de ces hurluberlus ignare et ennuyant. Sinon ennuyeux.
M'enfin... voici ma première tête de turc. Et cette croûte que je viens de commettre n'est pas un portrait. Je me suis servie de cette pauvre victime pour illustrer ce qui me semble être un dur combat entre un plaisir culpabilisant et la souffrance de ne pouvoir s'en libérer.



Encore une dernière...

Acrylique sur toile cartonnée
14" x 12"

dimanche 14 septembre 2008

Potinons...

Vous autres, là... comment trouvez-vous ça du monde qui sont parfaits?
Vous savez, cette espèce de personnes qui ont toujours l'air à l'aise, qui sont beaux, ont des dents blanches bien alignées, savent parler en publique comme si de rien était, savent chanter (et juste à part de ça), dansent bien, n'ont pas un maudit cheveu qui dépasse du reste de la masse capillaire, ont toujours le bon mot et sont trèèès intelligents. Et qui en plus, le succès leur colle au cu... au curiculum vitae!
Vous voyez de quel genre je veux parler? Comment vous trouvez ça, vous autres?

Ben là, je viens de frapper mon noeud! Pas un maudit mot à redire sur la prestation que Véronique Cloutier vient de nous livrer.
Un Gala! Un maudit gala à marde, que je viens de me taper avec enthousiasme et... oui, disons le, avec émotion. Bout de viarge!

J'attendais presque le moment où la faille, le moment platte durant lequel un mal à l'aise général plane sur l'assistance gênée d'être là, aurait lieu. Ben non! C'était bon tout le long. Intelligent. Bien pensé (à part peut-être le bout où l'on voit Martineau et Lagacé faire de la lutte... pouah!). Et surtout, bien animé!

Non mais... ça s'peut-tu, être parfait de même!!
J'en suis presque déçue. J'aurais aimé l'haïr.
Voilà, c'est dit.

Et puis... une pensée pour les Lavigueur.
Votre vie fut un fiasco, mais votre "vraie histoire" fut un succès!!

lundi 8 septembre 2008

Attention, j'arrive!!

video

Oui, prête pour me faire siphonner les veines et rencontrer mon médecin!!

Et faire une petite tournée chez Archambault, pis aller au resto, pis me dandiner au centre-ville, pis aller au cinéma, pis traîner sur une terrasse (avec Ticklebear?), et puis, et puis... place à l'improvisation!

samedi 6 septembre 2008

Aôw! Trop intense!

Bâon, je vis un drame hyper frustrant!!

Mise en situation :
Aujourd'hui, petite journée tranquille à la maison, entourée de mes bébelles. Cela fait plusieurs semaines que je me démène entre la maison, les weekends entre amis, le travail, les brassées de lavage, les courses à l'épicerie, le chalet.
Enfin, l'opportunité de rester à la maison toute tranquille à vaquer à plusieurs tâches laissées en plan, faute de temps.

Jusque là, tout va. Une fois l'épicerie faite et l'atelier déblayé en vue de travaux imminents, je me prélasse sur internet à écouter mon idole de tous les temps, et j'ai nommé Janis.
Joplin pour les ignares.

Il n'y en a plus, des comme elle. J'ai beau chercher une (ou un, on ne sait jamais) chanteuse qui pourrait lui arriver au moins à la cheville, mais faut croire qu'il ne s'en fait plus des comme elle. Il ne s'agit pas tant de prouesse vocale ou de qualité d'interprétation, mais bien de tripes! Oui, Janis chantait avec ses tripes! Même notre Celine nationale, malgré tout son talent, n'arrivera jamais à me faire l'effet que me procure Janis!

Il y a bien deux ou trois rockeuses qui me font vibrer, mais rien à voir avec Janis. C'est fini. Kapout!

De celles qui reste, voici Melissa et Joss :

video

C'est ben beau, c'est ben cute, mais ça n'a rien à voir avec l'originale. Melissa, je l'adore. Je l'ai vue il y a belle lurette à l'ancien Forum de Montréal. Elle avait peut-être deux albums à son actif, à cette époque. C'est une rockeuse comme je les aime. Et elle vient de combattre un cancer, comme vous l'aurez déjà probablement remarqué à sa mise en pli. Je l'aime, tout simplement, comme on aime un bon vin, une bonne vieille paire de jeans ou le creux d'une épaule connu, où il fait bon se déposer le temps d'une chanson.

L'autre, c'est Joss. La belle grande jument. Je n'ai jamais eu l'occasion de la voir en spectacle, mais si elle avait à se produire par chez nous, je crois que je ferais des bassesses pour y assister. Elle a la fougue, le chien et le talent qu'il faut pour transporter son amateur de musique.

Mais encore là, rien à voir avec ma Janis.

L'originale, je vous l'offre drette là.

video

Non mais hein? C'est tu assez du fond du coeur, ça? Bon... certaines mauvaises langues diront qu'elle n'était peut-être pas dans un état très à jeun, mais bon... on est pas aux olympiques, ici! C'est pas pareil, mais pas du tout! En fait, celà ce passait à Toronto en 1970! Ce qui ne justifie en rien l'absorption de substances illicites, bien entendu! La preuve, c'est qu'elle s'est auto-éliminée prématurément, nous privant tous de multiples hit musicaux! Je lui en veut beaucoup. Mais bon... je n'étais pas dans ses culottes taille-basses, j'étais probablement dans ma chambre en train de jouer avec mes maudites Barbies. M'enfin...

Et à propos de mon drame hyper frustrant, c'est que pendant que je visionnais des vidéos de Janis sur internet, j'en ai profité pour faire une mise à jour de Windows Vista. Pouf! Tout simplement. Et bien maintenant, suite à cette mise à jour, je ne peux plus downloader de vidéo!!

Niet!

Et pendant que je démenais pour réussir à renverser ce nouvel état de fait, v'là-t'y pas que commence à la télé (télé qui était allumée parce que j'ai parlé à l'Homme plus tôt en soirée, et qu'il me recommandait de regarder l'ouverture des Jeux para-olympiques) un épisode de Sex & the City! Wouh! Je me garoche devant la télé pour regarder à nouveau un de ces savoureux épisodes.

Générique. Commerciaux. Musique d'ouverture. Commerciaux. Début d'épisode. Commerciaux. Bout d'épisode. Commerciaux. Fin d'épisode. Commerciaux.

De kessé? Déjà fini? Il me semble que ça durait plus longtemps que ça?!? C'était l'épisode durant lequel Samantha offrait à Miranda d'aller se faire coiffer à sa place pendant qu'elle gardait le petit de Miranda. Je suis certaine qu'il manquait des bouts! Bâtard de bout de viarge!! J'ai à peine vu 15 minutes d'épisode!

Fru! Je suis fru! Maudit Vista à marde, pis maudite télé de cul!!

vendredi 5 septembre 2008

Viviannisme

Hier soir, je me sentais tellement fatiguée, que j'en avais les deux yeux dans la même bottine!

Remarquez qu'il y a de la place, dans mes bottines. Surtout sur la largeur...

Cachez cette prise électrique que je ne saurais voir

Il y a des gens qui se sont donnés comme mission d'agrémenter ces ô combien hideuses prises électriques inutilisées. Chacun ses fixations!

Personnellement, ces petites plaques murales ne m'ont jamais empêché de dormir ou de vaquer à mes occupations quotidiennes, même si elles semblent me regarder d'un air hébété lorsqu'elles ne sont pas occupées à fournir du jus électrique à un de mes innombrables appareils indispensables au confort de ma personne.

Donc, des gens quelque peu paranos, ne pouvant souffrir le regard de ses plaques électriques, se sont mis à imaginer des façons de les ornementer. Ils sont même allés jusqu'à faire fabriquer ces babioles. Le délire ne s'arrêtant pas là, ils ont fondé une compagnie afin de les commercialiser. Ce tourbillon de démence les ont mené à impliquer un webmestre dans leur psychose afin de faire connaître à tous les internautes curieux d'innovations au sujet de l'avancement de l'humanité, le fruit de leur labeur.

Bah, ils ne sont pas dangereux, c'est juste que... comment dirais-je, donc, de façon neutre et élégante... ben voilà : c'est à chier! c'est laid, ridicule et inutile!

Non mais... c'est joli ça?


Pis la guénille qui pendouille au mur? De kessé?


Et ils ont même pensé à enjoliver les patios et balcons pour le plus grand plaisir des voisins!

Et là, innovation suprême, on remplace l'ampoule électrique par une chandelle munie d'un socket! Du plus joli effet, surtout dans cette lampe de style étudiant tournée à l'envers.

La créativité poussée à son comble. Wouh! Quels designers!


Oh, et il y a tout plein d'autres modèles, tous aussi... uniques et originaux les uns que les autres, sur leur site.

mercredi 3 septembre 2008

Il fait trop beau pour quoi, déjà?

video

Aaah, travailler?

C'est vrai, mais va ben falloir que j'y aille quand même, j'ai une connection internet à payer, après tout!

C'était Les Parisiennes chantant "Il fait trop beau pour travailler"

mardi 2 septembre 2008

Coudonc, sommes-nous le 24 juin?

Je puis affirmer sans l'ombre d'un doute qu'aujourd'hui est la plus belle journée de l'été. Un soleil de plomb dans un ciel sans nuages. Même l'eau du lac nous rafraîchit à peine!

Je trouve ça légèrement contrariant pour tous ces vacanciers qui ont plié bagages hier et qui ont sorti leurs embarcations de l'eau pour l'hiver. Quoique nous, on trouve ça cool de faire du kayak sur cette vaste étendue d'eau quand il n'y a plus de bateaux ou de moto marines (qu'est-ce que je les déteste, ces moto marines!!).

On dirait que l'été commence enfin! Il fait beau, il fait chaud, wouh! On joue dans l'eau!

Pour illustrer le mood de la journée, je vous offre la Bardot qui se vautre parmi les algues sur le sable grossier de cette décevante plage de St-Tropez, tel un phoque sur une banquise juste avant de recevoir un coup de gourdin! M'enfin... je n'sais pas si elle apprécierait cette comparaison...

Disons que c'est une invitation à se prélasser sous les chauds rayons du soleil. Voilà!

video